Le contenu de cette page nécessite une version plus récente d’Adobe Flash Player.

Obtenir le lecteur Adobe Flash

Les tourbières : attention, fragile !

L’inventaire mené par le Parc a identifié près de 2000 tourbières. Ces milieux tourbeux constituent un enjeu écologique majeur.

Formés par l’accumulation de débris végétaux dans des conditions d’humidité et de froid particulières, les milieux tourbeux jouent un rôle écologique majeur en filtrant les cours d’eau, en assurant une réserve de nourriture pour les animaux herbivores et en restituant l’eau stockée en période de sécheresse.

Les mouillères préviennent de plus les inondations en retenant les eaux de ruissellement.
Pour toutes ces raisons, le Parc a mené un inventaire des tourbières. Près de 2000 sites ont été recensés. Les zones humides remarquables sont cartographiées sur le Système d’information territoriale du Parc.

Des journées d’information sont menées en direction des élus pour les sensibiliser à la protection des mouillères. Un guide pour la prise en compte des tourbières dans les projets d’aménagements a été édité.

Un dépliant généraliste et deux panneaux de sensibilisation complètent ce dispositif. Pour éviter la destruction des milieux tourbeux, il importe en effet d’informer le plus grand nombre.